Désintoxication de Noël – 23 décembre

 

Francis est le premier levé ce matin. Son père a déjà réservé une leçon de ski pour ses petits-enfants, car c’est la première fois qu’ils iront skier sur une montagne. Francis a longtemps fait de la compétition lorsqu’il était jeune, mais il a choisi le mariage et la vie rangée lorsque Diane lui a annoncé qu’elle était enceinte. Tandis que les dames passent la journée au spa à se faire masser et dorloter, les hommes, ainsi que Danièle, vont dévaler les pentes et profiter de l’après-ski pour se détendre. Francis réveille ses jeunes puis ils partent pour toute la journée.

– As-tu appelé l’enquêteur hier soir pour lui dire où nous allions? s’informe Kevin.

– Oui, mais quelqu’un m’a devancé. Notre cher voisin lui a téléphoné pour lui dire qu’il nous a vus partir avec nos valises.

– Je l’ai toujours trouvé louche monsieur Côté, ajoute Danièle. Il me regarde souvent comme si je venais de commettre un crime.

– Et si maman n’est pas à Burlington et qu’elle s’est véritablement noyée en marchant le long de la rivière, dit Kevin.

– Nous avons reçu une preuve qu’elle était vivante avec la photo. Aimerais-tu commencer les recherches aujourd’hui au lieu d’attendre après les fêtes? demande Francis.

– Non, je suis très bien ainsi. Honnêtement, j’ai peur de la rencontrer par hasard.

Conscient que personne ne souhaite revoir Diane de si tôt, Francis met son manteau et les trois sortent pour prendre l’autobus, jusqu’au mont de ski. Le cœur de Francis ainsi que celui des jeunes bat à toute allure lorsqu’une des passagères de l’autobus ressemble à Diane. Ils doivent la fixer longuement pour être certains que ce ne soit pas elle. C’est seulement lorsque la dame se retourne, se sentant observée qu’ils voient qu’ils ont fait erreur sur la personne.

Francis a du plaisir à dévaler les pentes. Il se remémore de bons souvenirs de jeunesse et sent la nostalgie monter en lui. Cela faisait quinze ans qu’il n’avait pas touché à des skis alpins. Il fait quelques descentes et rejoint ses jeunes pour voir leur progrès. Encore une fois, il rencontre une femme qui est le portrait identique de Diane. Elle est accompagnée d’un homme. Francis passe près d’elle, mais c’est encore un mirage. De près, elle ne ressemble en rien à sa femme.

La journée terminée, ils reviennent à leur hôtel pour faire une courte sieste avant de se rejoindre tous au restaurant à vingt heures. Pendant que Francis s’endort profondément, il reçoit un message texte sur son téléphone « Pourquoi êtes-vous à Burlington? » C’est Danièle qui le voit. Les sourcils froncés, elle ne comprend pas d’où provient ce message et appelle immédiatement l’enquêteur pour lui en faire part. Lorsque son père sort des bras de Morphée une heure plus tard, Danièle lui tend son téléphone et lui explique sa discussion avec l’enquêteur.

– A-t-il réussi à retracer la provenance du message? s’inquiète Francis.

– Il a seulement dit que le message n’a pas été envoyé de Burlington, répond Danièle.

– J’aimerais, une seule journée, ne pas avoir à m’inquiéter ou me sentir coupable de vouloir penser à autre chose.

– Simple papa, tu n’as qu’à fermer ton téléphone, affirme Kevin.

Francis suit le conseil de Kevin. Ils descendent rejoindre la famille au petit restaurant en face de l’hôtel et souhaitent ardemment pouvoir se changer les idées, surtout la culpabilité qu’ils ressentent chaque fois qu’ils ont du plaisir.

***

Minuit, c’est la famille qui ferme le restaurant. Le propriétaire a hâte de se reposer, car la soirée du 24 décembre sera achalandée. De retour à leur hôtel, Francis est attiré par une affiche sur le babillard de l’entrée. « Soyez des nôtres le 26 décembre pour faire le bilan de votre année 2016 ». Il sourit, puis monte à sa chambre.

Suite le 24 décembre…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *